Geoffrion, Leclerc Inc.


Nom de l’entrepriseGeoffrion, Leclerc Inc.
Type d’entrepriseCompagnie par actions
Siège socialMontréal
SuccursalesQuébec (1979), puis dans 11 villes du Québec (1986), ensuite à Ottawa, Toronto, Calgary et Vancouver.
Fondation1979 : par la fusion de Geoffrion, Robert & Gélinas, Inc. (fondée en 1920) et de René T. Leclerc Inc. (fondée en 1901).
Historique1979 : Fusion avec René T. Leclerc pour former Geoffrion, Leclerc Inc.
1981 : Fusion avec Florido Matteau Inc. Lance une filiale de distribution d'assurance et de fonds mutuels en partenariat avec La Laurentienne et Dow Banking Corporation.
1982 : Fusion avec Grenier, Ruel & Cie Inc
1983: La Laurentienne, mutuelle d'Assurance et Dow Banking Corporation, Zurich, deviennent actionnaires à 9.99 % chacun, le maximum autorisé.
1986 : Appel public à l'épargne - 10.5 $ millions, actions catégories subalternes "B"
1987 : Omer Veillet vend ses actions. Guy Desmarais devient actionnaire de contrôle. La cie d'assurances La Laurentienne (23.5%) et la Banque IndoSuez (19.6 %) entrent au capital avec option sur les actions de G. Desmarais.
1987 : Acquisiton de Housser & Co, et de Burgess Graham, Tor.
1989 : Achat par la Banque Nationale. La Banque fusionne Geoffrion Leclerc avec Lévesque Beaubien qu'elle contrôle déjà, pour former Lévesque, Beaubien, Geoffrion
Principaux dirigeants1979 : Omer Veillet, Guy Desmarais, Laval Cliche, Michel Côté Grahame Johnson, Alban Quesnel, Fernand Rochon Jacques St-Jacques, Bernard Tailleur.
1983 : Omer Veillet, Guy Desmarais, René Jarry, Laval Cliche, Jean-Louis Cousineau, Raymond J. Gagnon, Gabriel Gendron, Grahame Johnson, Jean-Paul Massé, Florido Matteau, Jean-Louis Matteau, Jean Rheault, Jacques St-Jacques, Bernard Tailleur.
1985 : Omer Veillet, Guy Desmarais, René Jarry, Claude Bouchard, Yves Chantal, Laval Cliche, Jean-Louis Cousineau, Denis-Marc Gagnon, J. Raymond Gagnon , Gabriel Gendron, Florido Matteau, Jean-Louis Matteau, Jean Rheault, Bernard Tailleur.
Champs d’activitésObligations municipales et scolaires, paroisses et fabriques, communautés religieuses. Titres des provinces, du fédéral et de corporations. Important émetteur de titres RÉA. Exécution de commandes boursières.

Notice

La firme est née de la fusion, en 1979, de Geoffrion, Robert & Gélinas Inc. et de René T. Leclerc Inc. Elle réalise 85% de ses revenus dans la vente au détail. Spécialisée dans les titres obligataires de municipalités, commissions scolaires et autres collectivités québécoises, elle se pose en rivale de Lévesque, Beaubien Inc. dans ce domaine. Après la création du Régime d’épargne-actions, en 1979, la firme s’efforce de développer ce secteur, de diversifier les actifs de sa clientèle et ses propres revenus. La maison grandit par fusion avec d’autres firmes spécialisées dans le commerce de détail. Elle accroît ainsi sa force de vente et renforce son capital et sa structure administrative, notamment avec l’arrivée de René G. Jarry comme directeur général.

Anticipant des modifications aux règlements régissant le courtage financier, elle a voulu diversifier ses activités en s’engageant dans le secteur de l’assurance et en associant des institutions financières à son capital. Après une émission d’actions de 10.5$ millions en 1986, elle augmente substantiellement son capital et acquiert une nouvelle stature. Après le changement de la Loi canadienne sur les banques, à l’image des Big Bang des lois américaines et britanniques, elle est emportée par la vague déferlante qui concentrera non seulement le secteur du courtage financier, mais celui de la fiducie et des assurances. Elle sera acquise par la Banque Nationale et fusionnée avec Lévesque, Beaubien pour constituer Lévesque, Beaubien, Geoffrion Inc.

Sources

AMF/ CVMQ. Dossiers d’enregistrements des officiers. Geoffrion, Leclerc Inc. Dates diverses

Banque Nationale. Offre d’échange d’actions pour acquérir Geoffrion, Leclerc Inc , Prospectus, 9 mars 1989.

Bourse de Montréal. Communiqué annonçant les officiers et administrateurs de Geoffrion, Leclerc Inc . 9 novembre 1979.

Brochu, P. (2003). « Entretien avec Omer Veillet ». Magog : IRÉC

Desmarteau, P. (1987). « Geoffrion, Leclerc acquiert un deuxième courtier à Toronto ». Finance, 16 mars 1987, p. 53

Gailloux, M, (1982). « Geoffrion, Leclerc Inc. Premier supermarché financier au Canada », Commerce, nov. 1982, p. 79-83

Geoffrion, Leclerc Inc. Communiqué annonçant la fusion avec Florido Matteau Inc, 28 août 1981

Prospectus, Geoffrion, Leclerc Inc., 8 mai 1986, 10.5 $ millions, actions subalternes catégorie B, émission RÉA

Cloutier, L. (1987) « La Laurentienne porte à 23.5% sa part dans Geoffrion, Leclerc Inc . La Presse, 8 janv. 1987, p, 3

IRÉC (2012). « Entretien avec René G. Jarry » Montréal : IREC

Trudeau, Raymond (2000). « Une histoire de courtiers en valeurs mobilières au Québec », L’Action nationale, vol. 86, no 8 (octobre 1996), p. 50-64.

Viranyi, M.« Geoffrion, Leclerc se lance à l’assaut du Canada » Finance, 2 mars 1987, p.11.