Lévesque, Beaubien Inc.


Nom de l’entrepriseLévesque, Beaubien Inc.
Type d’entrepriseCompagnie par actions
Siège socialMontréal
SuccursalesQuébec, Trois-Rivières, 8 autres villes au Québec, Toronto, Ottawa, Moncton, Bruxelles, Genève, Londres.
Fondation1970 : Fusion de J.-L. Lévesque et L.G. Beaubien & Cie Ltée. pour former Lévesque, Beaubien Inc
Historique1973 : Transfert du contrôle de J-L Lévesque à André Charron. Pierre Brunet nommé direc-général. Bourse et valeurs mobilières.
1974 : Acquisition de Oswald, Drinkwater & Graham Ltd et Graham, Amstrong Securities Ltd.
1978 : Nommée unique gérant du Syndicat d'emprunts canadiens de la Province de Québec et Hydro-Québec
1981-82 : Achat Equitable Sec. et Rademaker, Macdougall & Co
1986 : André Charron cède le contrôle à un groupe d'employés.
1988 : Achat de la firme par la Banque Nationale.
1989 : Banque Nationale acquiert Geoffrion, Leclerc Inc, formant Lévesque, Beaubien, Geoffrion Inc.
1999: Nom changé pour Financière Banque Nationale
Principaux dirigeantsJean-L. Lévesque, Andrew S. Beaubien, André Charron, Pierre Brunet, Hubert Marleau, Gaston Ostiguy, Paul Pommier
Champs d’activitésTitres du gouvernement fédéral, des provinces et des corporations. Gérant principal des emprunts canadiens Québec et Hydro-Québec. Au Québec, souscrit à plus de 50% des obligations municipales, scolaires et octroyées, actions inscrites au R.É.A.

Notice

La firme est apparue en 1963 lors de l’acquisition de la Maison Beaubien par le financier Jean-Louis Lévesque. La fusion de Crédit Interprovincial et de L. G. Beaubien crée la plus importante firme de courtage du Québec. Pour marquer la continuité et l’importance de deux noms reconnus, l’entreprise les utilise conjointement mais en alternance, J-L Lévesque pour le secteur valeurs mobilières et L. G. Beaubien pour le secteur boursier. Après le retrait de Jean-Louis Lévesque en 1973, la firme connaît une croissance continue, tant par développement interne que par acquisition. En 1978, elle est nommée gérant principal du Syndicat d’émission canadien du Québec en remplacement de A.E. Ames & Co. Limited, en place depuis 50 ans. Après 1979, en concurrence avec d’autres firmes québécoises, l’entreprise joue un rôle majeur dans les émissions de titres R.E.A.

Sources

Trudeau, Raymond (2000). « Une histoire de courtiers en valeurs mobilières au Québec », L’Action nationale, vol. 86, no 8 (octobre 1996), p. 50-64.

Autorité des Marchés Financiers/Commission des Valeurs Mobilières du Québec, formulaires d’enregistrement 1968 à 1989.

Archives Banque Nationale, Bureau de la présidence, «Bref Historique de Lévesque, Beaubien Inc». décembre 1978 – Dossiers IRÉC

Dauphin, Jean-C. « Pierre Brunet – De quoi sera fait demain ? ». Revue Commerce, avril 1984, pp. 32 – 40

Prospectus, Lévesque Beaubien et Compagnie Inc., 13 juin 1986

Brochu, Paul (2003). « Entretien avec André Charron ». Montréal : IRÉC